Jumeirah Al Naseem, Dubai

Visité en : février 2018
Tarifs à partir de : 315€
Bons plans : Profiter des offres Visas, Emirates Skywards sur le site ; réserver en basse saison de juin à septembre ; réserver avec option annulation et surveiller si de meilleurs tarifs ne sont pas proposés quelques jours avant le départ
Site officiel : https://www.jumeirah.com/en/hotels-resorts/dubai/madinat-jumeirah/

Jumeirah Al Naseem se veut le digne représentant de l’arabie contemporaine, fidèle à ses principes architecturaux et à l’héritage de la région mais teintée de modernité, et offrant un luxe permanent qui n’est ni kitsch ni intimidant par sa démesure. Faisant intégralement partie du complexe Madinat Jumeirah, cet hôtel tranche totalement avec ses voisins et en fait le parfait complément du resort. Avons-nous trouvé ici la perle de Dubai ?

al naseem overall

En termes d’emplacement, difficile de faire mieux que la Madinat Jumeirah : le resort se trouve en bord de mer avec 2km de plage naturelle privée. Il dispose de vues ininterrompues sur l’océan, jouxte le célèbre Burj Al Arab et le parc aquatique Wild Wadi (entrée gratuite pour les clients des hôtels Jumeirah), et propose pléthore de restaurants, boutiques, mais aussi un amphithéatre, un souk, des canaux comme à Venise…

Al-Naseem2 map

Pour les accros sur shopping, le Mall of the Emirates se trouve à proximité(des navettes gratuites sont proposées), et l’hôtel se trouve positionné pile poil entre Downtown Dubai et Dubai Marina / Palm Jumeirah. Bref, un havre de paix et de tranquilité, tout droit sorti des mille et une nuit, à juste distance des quartiers les plus modernes.

Madinat Jumeirah - Al Qasr hotel and Dar Al Masyaf summer houses - aerial view

Jumeirah Al Naseem est le quatrième hôtel du complexe et le plus récent, ouvert en décembre 2017. C’est celui qui tranche également le plus avec les hôtels existants, qui célébrent l’architecture traditionnelle des vieux quartiers de Dubai avec leur couleur sable et leurs tourelles à vents. A côté, Jumeirah Al Naseem joue la carte de la sobriété et de la zen attitude. Ici, l’extérieur s’invite à l’intérieur. L’hôtel célèbre l’arabie contemporaine, mais aussi l’océan, la brise (qui donne son nom à l’hôtel) et bien sûr l’arbre typique de la région : le palmier, dont on retrouve les motifs un peu partout.

IMG_3408

On retrouve ce côté minimaliste dès la séquence d’entrée. Ici point de fontaines à la Versailles ou de statues de chevaux dorées comme à Al Qasr ou Mina A Salam. Les bâtiments sont épurés, blancs et jouent le contraste avec la végétation luxuriante. Les lustres sont contemporains et jouent subtilement avec les motifs de feuilles de palmiers. Un bassin fait refléter une sculpture argentée représentant une course de chameaux de façon stylisée.

IMG_3409

A l’intérieur règne une impressionnante atmosphère de tranquillité. Le design est très aéré et la vue parfaitement orientée donne sur le Burj Al Arab qui apparaît derrière une grande baie vitrée. Un simple canapé posé devant permet d’apprécier la vue. L’ensemble peut paraître sobre comparé à d’autres hôtels de Dubai, mais ici tout est dans le détail : le marbre partout, les calligraphies gravées en or au sol ou sur le mur de la réception, les jeux d’éclairage, les voilages, les tenues des hôtesses. Deux lounges bordent le hall de chaque côté et proposent une restauration légère ou le tea time dans une ambiance élégante et décontractée.

Je me permets de faire un aparté sur le type de chambre où nous avons logé. Au début, nous avions réservé dans une chambre standard au vu des tarifs. Puis, quinze jours avant le départ, les prix à nos dates ont chuté drastiquement et le délai était passé pour que je me fasse rembourser. Me sentant quelque peu lésé, j’ai écrit à l’hôtel, qui n’a pas pu me rembourser mais a accepté de nous upgrader sans frais dans une chambre deluxe vue océan, en concierge level. La chambre deluxe a environ 10 m² de plus avec un petit salon indépendant, et le service concierge donne accès à des lounges offrant de la nourriture toute la journée, le petit déjeuner inclus, le late checkout etc. Nous avons apprécié le geste car l’hôtel n’était pas obligé.

Une fois les clefs en main, comme d’habitude, une hôtesse nous a accompagnés à notre chambre. Nous découvrons alors des corridors et halls d’ascenseurs absolument charmant. A noter les toilettes du lobby qui, comme tous les WC du resort, sont à tomber par terre !

Il est temps de découvrir notre chambre. Et là c’est le coup de cœur direct : c’est rare mais cela rend tellement mieux que sur les photos officielles, c’est spacieux, aéré, zen et à la fois hyper chaleureux et cosy. La bonne idée, c’est d’avoir mis des portes en bois coulissantes partout. Ainsi, la salle de bain est totalement ouverte sur la chambre et l’entrée et renforce son impression de grandeur, mais elle peut être à la fois isolée si besoin. Idem pour le salon donnant sur le balcon, il peut soit être isolé (pour bouquiner, regarder la télévision, dormir dans le canapé convertible…) soit être une simple extension de la chambre qui dispose de sa propre télévision et bureau.

IMG_3316

L’espace nocturne est hyper confortable, avec un tapis tout autour du lit posé sur le marbre de la chambre, des lits hyper confortables de taille très généreuse, des fauteuils individuels en pied de lit, et un encadrement fait de lanternes de chevets, d’un cadre photo et d’une toile au plafond. Cette toile n’existe que pour les lits séparés/collés (« double beds »), pour ma part je l’avais choisi exprès car je trouvais que ça apportait un petit plus. A chacun de voir, mais on a adoré 🙂 !

La salle de bains est un joyau à elle toute seule, puisqu’elle représente au moins la moitié de la surface totale de 60 m². Elle dispose de deux vasques, une table de maquillage, un espace central pour poser ses affaires, deux armoires avec mirroirs, wc séparés et un grand espace partagé douche italienne + baignoire, trop mignon avec les parois renfoncées en alcôve couvertes de carrelage. La finition est au top, avec des matériaux nobles et des touches créatives bien pensées, comme les miroirs individuels soutenus par des ceintures de voyage.

Au niveau des services, tout le confort moderne est proposé : minibar, machine à café, thés, espace de branchements, pantoufles et peignoirs, sèche-cheveux, corbeille de fruit, eau minérale restockée tous les jours, préparation de la chambre avant le coucher, produits de bain de luxe etc. à noter les allumages centralisés et customisés (toutes les intensités sont contrôlables) qui sont pratiques mais un peu compliqués à gérer, et un malencontreux câble de télévision qui pendouille hors du cadre : c’est un détail insignifiant mais impensable vu le niveau de perfection de l’ensemble ! On mettra ça sur le compte du cas isolé 😉 Sinon, pour résumer, nous avons là peut-être – même si le choix est cornélien – la plus belle chambre qu’on ait jamais vu dans un hôtel. Moderne et traditionnelle, aérée et modulable, confortable et raffinée mais sans trop de chichis. Evidemment, la vue panoramique y est aussi pour beaucoup 😉

IMG_3315

A noter que certaines catégories de chambres et suites donnent directement sur la plage, de quoi se croire dans les îles !

jumeirah-al-naseem-gulf-ocean-suite-bedroom-hero

En terme de divertissement, le choix est quasi sans limite puisque les clients ont accès à l’ensemble de la Madinat Jumeirah. Tout d’abord les balades en abras sur les canaux sont gratuites et illimitées. Contrairement aux autres hôtels, Jumeirah Al Naseem n’a pas un accès direct aux canaux. Ses jardins sont composés de grandes piscines et de lagons à tortues, mais quelques minutes à pied ou un saut en buggy (gratuit) vous amène à la station de votre choix. En parlant des voiturettes de golf, celles-ci sont bien pratiques pour traverser l’ensemble du complexe qui s’étale sur plus de 2 kilomètres le long de la plage. Nous les avons trouvé extrêmement disponibles, il y en a souvent et vous déposent où vous voulez, sans formalités (nous les avons pris même en maillot de bain…).

madinat-jumeirah-buggies-hero

Jumeirah Al Naseem dispose de trois piscines, sans compter celles des autres hôtels où vous avez également accès. Il y a une piscine « adults only » située sur un promontoir, une grande piscine pour toute la famille en plein cœur de l’hôtel, et une piscine un peu plus reclue appelée « wadi pool ». Celle –ci est particulièrement charmante avec son jacuzzi extérieur, son bassin entouré de rochers et de végétation, et ses lits-canapés pour deux qui surplombent la piscine à plusieurs endroits.

La grande piscine n’est cependant pas en reste et est idéale pour la famille. Jamais trop profonde, elle dispose d’un tracé intéressant laissant la part belle à l’exploration, sans compter plusieurs spots où se poser pour se relaxer, soit dans des recoins bouillonnants ou dans des majilis immergés et protégés du soleil. Le deck, malgré ses nombreux transats, ne semble pas surchargé, les transats sont hyper confortables et bien placés parfois même sur des podiums avancés sur l’eau, et le service au top : au-delà de vous préparer votre transat avec plusieurs serviettes, on vous amènera régulièrement de l’eau ou des petits cocktails gratuitement, vous pouvez même demander de la crème solaire. A noter que toutes les piscines sont à température contrôlées et donc agréables en toute saison. Les enfants disposent également d’un bassin dédié avec des fontaines.

Les autres piscines du complexe sont également accessibles, l’occasion d’aller faire trempette dans des bassins immenses, ci-dessous celle de l’Al Qasr 🙂

IMG_0091

Pour ceux qui préfèrent l’eau de mer, la plage se trouve à une cinquantaine de mètres au pied de l’hôtel. L’avantage c’est qu’ici la plage n’est pas artificielle et n’est pas protégée par l’érosion. La mer est donc magnifique, et les vagues et courants bien présents (mais l’eau un peu fraîche en cette saison). On est pas dans une ambiance « lagon »  comme sur la Palm Jumeirah par exemple. De nombreux transats et parasols sont à disposition dont certains canapés pour deux personnes, et il y a pléthore d’activités nautiques (payantes) pour ceux qui veulent. Tout cela au pied d’une des icônes de l’émirat : le Burj Al Arab. Impossible de résister à la photo !

Je le disais plus haut, à Jumeirah Al Naseem tout est dans le détail. Ici, les chemins serpentent de façon harmonieuse, entre des pelouses immaculées et des espaces plus sauvages et vallonnés. Les jardins invitent à l’exploration, avec ses pontons, ses rivières asséchées, ses cour ombragées faites de marbre ave des petites fontaines un eu partout, ou des canapés installées dans des alcoves de façon organique. Dans les jardins, des canapés-balançoires invitent à la réverie et quand vient l’heure de faire la fête ou se restaurer, on trouve tout type de bar et de restaurant, en bord de piscine, au bord de la mer, sur un toit, ou entre des lagons.

J’allais presque oublier le Talise Spa, situé à l’extrémité du resort. Vous pourrez y accéder soit en abra (plus long, mais tellement romantique) ou en buggy (ou à pied, bon courage !). Cet éloignement a néanmoins un avantage, qui fait du Talise Spa un havre de paix totalement magique. En tant que client de l’hôtel, vous pouvez utiliser la salle de fitness ainsi que les installations de bien être : sauna, hammam et bains chaud/froid. Il y a aussi des douches, une petite piscine extérieure et une salle de repos (non mixte) des plus magnifiques. Bien sûr, la cerise sur le gâteau repose sur les massages, seuls ou en couple (d’ailleurs on recommande même si vous ne logez pas ici) qui se déroulent dans des petits salons privatifs éparpillés au sein d’une enclave à l’architecture traditionnelle. Entre le service exceptionnel et la sérénité et beauté des lieux, c’est une expérience romantique à ne pas manquer !

En ce qui concerne la restauration, nous avons pu bénéficier du petit déjeuner gratuitement et avons choisi de le prendre à The Palmery, le restaurant buffet de l’hôtel. Encore une fois, le restaurant reste fidèle à l’esprit de l’hôtel et propose des salles de restauration très aérées et ouvertes sur l’extérieur avec de nombreuses terrasses. La principale avec ses canapés bien attirants étant déjà surpeuplée, nous avons profité d’une petite cour à l’arrière au calme. Le buffet est très bon et propose un large choix, mais j’avoue que je ne l’ai pas exploré en détail, je ne saurais donc le comparer aux autres.

Nous avons également diné au lounge du Concierge level, qui propose des collations en journée, un tea time entre 15h et 16h30 et un « pre-dinner drinks and tapas » jusqu’à 22h. Officiellement il s’agit d’amuse bouches, mais autant dire qu’on a pas eu à dîner derrière. Toutes les boissons sont servies gracieusement y compris vin et champagne, et on a pu déguster fromage, charcuterie, sushis, fallafels, hummus et autres tapas arabes et de nombreuses pâtisseries. Les enfants ont également leur propre corner réalisé de façon très mignonne.

Le lendemain midi, nous sommes allés au niveau des lagons à tortues (où sont maintenues des tortues blessées ou malades avant d’être remises à la mer), où se trouve un cluster de restaurants éclectiques. De jour comme de nuit, c’est une enclave absolument charmante, qui suscite encore une fois le « wow effect » propre à Dubai. Les restaurants sont tous plus attractifs les uns que les autres, ouverts sur l’extérieurs, et disposent de terrasses creusées dans le lagon.

Nous avons déjeuné à Black Tap, un burger joint new-yorkais réputé pour ses burgers premium et ses milkshake dantesques dans une ambiance détendue malgré l’environnement. Fiona y a officiellement gouté le « meilleur veggie burger » de sa vie ! Le restaurant est voisin avec des établissements beaucoup plus raffinés comme un italien ou un japonais premium, mais il n’y a aucun clash d’ambiance ou de population tant chaque établissement est réalisé avec goût.

En conclusion

Si Al Naseem semble moins grandiose à première vue et marque moins les esprits architecturalement que ses voisins plus « oppulents », c’est pour mieux nous éblouir de l’intérieur, par son chic, son raffinement et sa sobriété rafraichissantes. Un emplacement privilégié, une ambiance unique qui tire entièrement parti de son environnement marin, et un service impeccable : aucun faux pas pour cet hôtel proche de la perfection !

On a aimé

  • L’emplacement de l’hôtel, entre Madinat Jumeirah et Burj Al Arab
  • Le bord de mer avec une longue plage naturelle
  • Le calme et la sérénité des lieux magré la taille du complexe
  • Le raffinement permanent
  • Les chambres magnifiques, contemporaines et traditionnelles à la fois
  • La plus grande salle de bain qu’on a jamais eu
  • La vue des chambres « ocean view » à tomber par terre, directement sur Burj Al Arab ou le coucher de soleil
  • Le cœur d’ilot de l’hôtel fait de piscines, lagons et centaines de palmiers
  • Le service attentif
  • Le nombre et la variété des restaurants et bars
  • Le lagon aux tortues
  • L’accès libre à toutes les activités de la Madinat Jumeirah (plage, piscines, spa, canaux)
  • L’accès gratuit au parc Wild Wadi

On regrette

  • Le prix élevé : l’hôtel est un des plus chers de la ville et de Madinat Jumeirah, il faut guetter les bons plans
  • L’architecture plus sobre et moins iconique
  • La taille du complexe fait que certains restaurants ou équipements (le spa) sont assez éloignés…
  • Ça manque de fontaine dans le lobby !

Note finale : 18,5/20

28308410_10155638674426137_895385095_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s