Minshuku Suhara, Japon

Visité en : octobre 2018
Tarifs à partir de : 150€ la maison entière
Site officiel : n/a (trouvé sur des sites de référencement hôteliers)

Nous n’avions pas vraiment prévu de loger au Minshuku Suhara d’Okuwa, dans la vallée de Kiso. Mais se trouvant sur notre route, et bénéficiant de très bonnes notes sur les sites touristiques, il a su éveiller notre curiosité. Ce fût sans doute l’expérience la plus spéciale de notre séjour ! Si les ryokans sont des pensions de famille tout confort, cet hébergement est un peu différent : nous allions pour la première fois dormir dans une immense maison japonaise figée dans le temps, cette fois livrés à nous même !

 

Okuwa est un petit village qui ne paye pas de mine, quelque part dans la vallée, non loin de Magome et sa magnifique randonnée. L’arrêt à cet endroit est donc purement utilitaire et ne figure pas vraiment sur les guides de voyageurs. Mais il permet néanmoins de goûter à ce quotidien japonais « banal », loin des grandes villes touristiques. Aucun regret donc, et notre excitation a commencé quand nous avons découvert le fronton de cette maison à deux étages tout en bois…

image00017

Les avis n’avaient pas menti. Toute la maison est à louer, et ce jusqu’à 20 personnes (7 chambres) ! Le prix est le même quel que soit le nombre d’occupants, et il est dérisoire (134 € pour quasiment 200 m² en duplex). Idéal pour vivre en groupe, comme à la maison, en se faisant nous-même à manger et en passant la soirée en yukata, entre bain chaud et télévision avec les programmes locaux si particulier 🙂 Mais le plus étonnant reste la décoration intérieure qu’a pensé le propriétaire. On hésitesur la raison derrière cela : « tout a été laissé comme il y a 50 ans » ou « on a voulu créer un musée pour les touristes » ?

image00031

Malgré l’aspect vieillot de la maison, notre hôte qui ne parle pas l’anglais, très ponctuel, se fait comprendre grâce au traducteur google de son iPad. Il nous fait ainsi la visite de la maison tablette en main (aucun problème pour se faire comprendre), et bonne surprise, celle-ci ne renie pas sur le confort moderne des toilettes et de la cuisine situés au fond de la maison. La salle de bain a été restaurée mais reste tout en bois, même sa cuve qui sert de baignoire. Quand au reste, il est resté tel quel.

image00006

Tout commence par l’entrée qui ressemble à un vieil atelier japonais, à l’ancienne, avec des dalles de pierre posées sur des caillous. C’est là qu’on enlève les chaussures et qu’on pose les valises. Je me serais presque attendu à trouver un petit mogwai caché dans une boîte quelque part !

 

Puis vient le grand salon avec une double hauteur de plafond. Poutres apparentes, parquet et escalier en bois branlant, vieux ustensiles de cuisine au milieu de la pièce, parapluies japonais et éventails exposés au mur, vieil éclairage avec fils électriques visbiles… l’ambiance d’un joyeux fourre tout ne déçoit pas. C’est certes déconcertant, un peu bordélique, mais très dépaysant. On imagine sans peine une grande famille japonaise de condition modeste vivre ici en famille et se retrouver après l’école ou le travail.

 

Les chambres sont immenses, et peuvent soit se connecter en laissant les cloisons de papier coulissantes ouvertes, soit rendues indépendantes. On y dort comme les japonais, au sol sur des futons avec des matelas et des couettes. Le fait qu’on ne soit que 4 m’a donné l’occasion d’empiler les matelas pour me faire un couchage somme toute assez confortable. Et le côté camping fût assez convivial ! Attention, il n’y a pas de climatisation, il a donc fait assez chaud rapidement mais nous avons vu entrouvrir des fenêtres.

 

La salle de bain attenante aux 2 toilettes était très propre et moderne. Une salle de bain à l’ancienne nous permet de prendre des douches et des bains. Tout le linge de maison est fourni. Juste derrière la maison, un micro-jardin ajoute une touche de verdure à cette maison de quartier.

image00036

Enfin la cuisine est elle aussi relativement contemporaine avec tout le nécessaire pour préparer à manger. Il y a un micro-ondes et un frigo supplémentaires dans le salon.

image00012

Mais ce n’est pas fini ! En plein milieu de la maison, accolé au salon, on trouve un petit bureau donc les portes coulissantes peuvent également s’ouvrir pour avoir une vue traversante sur les pièces de la maison. Un véritable petit musée, assez poussiéreux il faut le reconnaître… entre vieux livres, lecteur dvd abandonné et même un sabre authentique exposé sur la table basse, on a pas trop compris l’utilité.

 

Au premier étage, en haut d’un escalier super raide, on trouve encore 4 chambres supplémentaires, un dédale de couloirs flippants façon The Ring et un espace de stockage. Il y a quelque chose d’assez irréel de se promener là, dans nos yukatas prêtés par la maison. On a envie de tout explorer.

image00037

Conclusion

Quand on s’est retrouvés à prendre l’air devant la maison, posés là sur une petite fontaine en bois traditionnelle, en regardant les étoiles par une nuit sans un bruit, on s’est quand même demandés ce qu’on faisait là. L’établissement semble pouvoir s’envoler à la moindre tempête.

image00018

Mais il y avait quelque chose d’assez magique, avec ces petits éclairages sous les porches, la possibilité de se promener en pyjama dehors pour aller chercher une boisson aux distributeurs, en longeant les petits ruisseaux, ou de se faire à manger librement en dînant tous ensemble à même le sol dans le grand salon. Oui, le Minshuku Suhara a un style ancien et très vieillot, qui peut rebuter. Ce n’est pas le summum du confort même si on y trouve tout ce qu’il faut et que la propreté est impeccable (à noter une odeur persistante de poussière boisée qui flottait dans les airs…). Mais parce que voyager c’est aussi l’aventure, nul doute que cette expérience hors du temps fût insolite, unique, et exceptionnelle.

image00030

On a aimé

  • L’authenticité du lieu
  • La taille de la maison, qui nous est entièrement réservée
  • La décoration traditionnelle
  • Cuisine et toilettes modernes
  • Les robes de chambres à disposition
  • La possibilité d’entasser les matelas
  • Le prix imbattable
  • Le WiFi inclus
  • La ponctualité et disponibilité de notre hôte
  • Le système de paiement sur place par CB

On regrette

  • Un petit côté poussiéreux parfois
  • L’emplacement pas évident d’accès sans la voiture

Note finale : 17/20

image00040

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s