Hotel Ling Bao, Phantasialand

Visité en : 2006, 2007, 2009, 2011, 2018
Tarifs à partir de : 214 € la chambre double (comme souvent en Allemagne, les tarifs des chambres augmentent de façon dégressive selon le nombre de personnes donc ça monte à 344€ pour quatre adultes)
Bons plans : L’achat d’un pass annuel offre jusqu’à 35% de réduction sur les nuitées. Réservez tôt : au moins 6 semaines à l’avance et profitez d’une réduction de -25% sur votre nuitée, et -15% si vous réservez au moins 3 semaines à l’avance. Enfin, surveillez les ventes flash proposées directement sur le site.
Site officiel : http://www.phantasialand.de/fr/hotels/hotel-ling-bao/

Les meilleurs hôtels de parcs d’attraction permettent de prolonger l’expérience d’évasion proposés par ces derniers, et le Ling Bao situé à Phantasialand (Allemagne) n’échappe pas à la règle. Il s’inscrit pleinement dans le quartier thématique chinois et transcende ainsi la nuitée du parkfan en une belle échappée asiatique, charmante, reposante et authentique. Nous avions déjà dormi plusieurs fois dans cet établissement en visitant le parc, mais notre dernière visite toute récente est le moment de faire le point sur son état et de proposer une critique « à jour » sur le blog !

IMG_5387

L’hôtel Ling Bao borde le quartier chinois du parc et créé ainsi un décor de toute beauté qui vient complémenter l’expérience du parc. L’arrivée à l’hôtel ne casse pas des briques (l’entrée peut vite nous échapper, et le côté ‘parking extérieur au pied de l’hôtel’ n’est pas digne de l’établissement), mais on tombe vite sous le charme de l’architecture très authentique d’un hôtel réalisé avec goût, loin des effets carton-pâte de ce genre de projet. C’est ce soucis du détail, le choix des matériaux et de la musique ambiante, ainsi que l’ambiance zen qui y règne un peu partout qui le rendent si attachant.

On passera donc sur l’arrivée un peu modeste (pas de voiturier ou bagagiste, indications peu visibles pour accéder à l’hôtel), pour se concentrer sur l’essentiel. L’arrivée dans le lobby est assez majestueuse avec son grand escalier, sa hauteur sous plafond, ses poutres en bois, et la petite musique qui va bien. Des coins canapés et poufs ont été installés un peu partout pour un rendu coloré mais très cosy. Ici, un coin billard. Là, une boutique nommée à point Sho Ping (fermée depuis notre dernière visite). Nous apercevons au loin le Li River Bar où l’on accède par un petit ponton. Les toilettes elles, sont également dans l’authenticité avec de la pierre, du bois, et des tuyauteries faussement d’époque. Un quasi sans faute, à l’exception de deux points : la bagagerie est un simple espace de stockage libre d’accès (pas d’employé), et un néon vert a été ajouté sous une cloche qui trône au milieu de l’accueil. Il est assez kitch et représente une faute de goût qui dénote malheureusement avec le charme de l’ensemble.

Notre réceptionniste ne parlait pas français pour cette fois mais anglais ce qui nous convenait. Les chambres ne sont prêtes qu’à 15h30, et on nous remet également chacun 1 ticket coupe-file pour une attraction (choix limité) pendant le séjour. Je me souviens qu’à l’époque, il y en avait deux par personne ! Bien que c’est un peu décevant, on nous annonce néanmoins une heure de privatisation après la fermeture du parc, pour le land le plus récent, Klugheim, avec ses deux roller coasters phares. Une excellente initiative, dont nous avons profité à fond, le land étant très populaire en journée. Après, l’ensemble de la paperasse n’est pas hyper simplifiée : un billet papier nominatif au format A5 pour entrer au parc, qu’il faudra échanger le soir contre un second ticket offert pour le lendemain qu’il faudra contre signer, le coupe file au format A5 également, et des bracelets en papier à mettre au poignet le soir pour retourner dans le land privatisé (mais après être sorti du parc à sa fermeture). Sans oublier le tampon habituel qu’on nous met sur la main quand on rentre dans le parc (mais que personne n’a jamais vérifié pour le reste de nos allers venues).

L’accès aux chambres se fait par de longs couloirs qui prolongent le style de l’hôtel, dans les tons rouges sombres et des éléments de décors traditionnels. Il n’est pas rare de croiser des bancs, des étagères richement décorées, des peintures ou cartes chinoises au fil de nos pérégrinations.

IMG_5358

Les chambres, hormis les suites, sont d’un format assez similaire. Deux grands lits simples collés avec sa couette individuelle, et deux lits superposés joliment thématisés. Avec leur hauteur sous plafond, leur parquet, leurs grands murs rouges peu décorés, Je n’ai jamais trouvé qu’elles étaient extraordinaires, mais ça reste joli. On est dans l’esprit de l’hôtel avec les portes d’entrée et de placard en bois, et un ensemble sobre mais zen.

L’état de propreté est bon, et elles sont toujours en bon état, mais on remarquera quand même le poids des années en s’arrêtant sur des petits détails (voir ci-dessous le trou dans le mur d’une lampe qui a été reclouée plusieurs fois). Attention, il n’y a pas de peignoirs ni de pantoufles.

IMG_5383

La salle de bain en revanche, est très jolie avec son carrelage et sa douche carrelée surmontée de cadres en bois. L’eau était d’excellente température avec une bonne pression, très appréciable après une grande journée sur les parcs. Pas de baignoire et la taille est assez petite néanmoins, avec une seule vasque. Quelques produits de première nécessité sont proposés.

A noter que les suites, ainsi que certaines chambres moyennant supplément, sont situées en hauteur avec une belle vue sur les jardins et le parc !

photo 042

Le parc : ici en 2006

Car le trésor de l’hôtel est sans conteste son jardin intérieur, hyper calme et reposant, en plus d’être magnifique. On y trouve la terrasse extérieure du Li River Bar, mais aussi des petits kiosques et coins pour se relaxer. C’est de là qu’on accès également au parc par une entrée dédiée, et on peut aussi accéder à la piscine ou aux restaurants. Vraiment photogénique, un vrai bonheur. La nuit, c’est encore plus beau avec des torches enflammées qui illuminent discrètement  les allées et la végétation. Un énorme avantage est qu’à la nuit tombée, quand le parc ferme ses portes, les résidents de l’hôtel ont un accès libre à toute la zone thématique chinoise (sans attractions bien sûr). Vide de tout public et très légèrement éclairée, l’expérience est quasi irréelle mais très romantique et agréable.

Revenons un instant sur la piscine de l’hôtel. Celle-ci est ouverte jusqu’à 22h, et propose un espace intérieur et extérieur. Le côté carrelage bleu à l’ancienne fait un peu vieillot, mais l’eau est à bonne température et des transats intérieurs permettent de se reposer. Il y a aussi quelques jeux de fontaine. On trouve également une salle de relaxation et un sauna au sous-sol. J’ai été néanmoins surpris de voir que le sauna, auparavant tout public, semble désormais réservé aux clients du Mandala Spa (bien que nous ayons réussi à y accéder quand même car on nous a ouvert la porte de l’intérieur). En revanche, pas de hammam ou jacuzzi et c’est bien dommage. Peut-être qu’il y en a au Spa qui propose des massages professionnels, mais il est payant de toute façon. Après, les cliens des hôtels de Phantasialand n’auront pas trop le choix, car l’autre hôtel Matamba, de thème africain, ne propose pas du tout de piscine.

Au niveau restauration, quatre options s’offrent aux visiteurs : un buffet asiatique à 33€, de bonne qualité et assez varié avec des stations de régions différentes, des woks à la demande, des desserts maison et une belle salle à manger, un restaurant chinois « gastronomique » plutôt cosy et romantique mais peu adapté aux familles ou amis souhaitant manger sur le pouce. Viendront enfin la carte du Li River Bar (restauration asiatique de type snack avec sushis, brochettes yakitori, bouchées à la vapeur etc.), plus intéressantes niveau prix si manger sur des canapés ou fauteuils en mode lounge ne vous effraie pas. Ouvert à partir de 22h, le Red Dragon Bar situé au sommet de l’hôtel est à ne pas manquer. Il offre des vues panoramiques sur le parc et les alentours (mais quasiment toujours de nuit, dommage), dans une ambiance typique de vieux bar chinois des années 50. Ambiance rouge et noir ultra tamisée et feutrée sur deux niveaux, avec une large sélection d’alcools et autres boissons en plus d’une restauration légère et une petite terrasse extérieure. On regrette qu’il ne soit pas ouvert dès l’heure de l’apéritif car les horaires tardifs pourront rebuter les plus fatigués ou ceux qui auraient aimé s’y restaurer.

Bonne nouvelle : le petit déjeuner buffet, très fourni, est compris dans le tarif de la nuit ! On y trouvera tout un choix de sucré et de salé, dont une station d’omelettes à la demande, et ce qui semble être les restes du buffet de la veille.

Conclusion

La Chine traditionnelle vous a toujours fait rêver mais vous n’avez pas encore le projet de poser le pied dans ce pays ? Alors le Ling Bao est fait pour vous, avec son ambiance, son architecture, et ses détails traditionnels authentiques. Cet hôtel se veut reposant avec un accès immédiat au parc d’attraction, ce qui se révèle très pratique. Certains petits détails évoqués plus haut sont étonnants pour un hôtel 4 étoiles, et on peut regretter le manque d’options en restauration pour un hôtel qui se veut familial (c’est soit très cher soit du bar). Mais ne vous y trompez pas : le Ling Bao reste une magnifique expérience thématique, et sûrement le plus bel hôtel de la région !

On aime…

  • L’architecture extérieurs de l’hôtel
  • Les intérieurs détaillés qui vous plongent dans la Chine ancestrale
  • Les jardins intérieurs, magnifiques et zen
  • La qualité de la restauration
  • Le petit déjeuner buffet compris
  • L’entrée coupe file offerte pour une attraction (même si avant il y en avait deux)
  • L’heure supplémentaire à Klugheim après la fermeture du parc (hors été)
  • L’accès au land chinois privatisé en dehors des horaires d’ouverture
  • Le Red Dragon Bar qui vous plonge dans la Chine mafieuse* digne d’un vieux polar (*extrapolation de l’auteur ^^)

On regrette…

  • Les restaurants sont chers et peu nombreux (hors bars)
  • L’eau du robinet n’est pas servie dans les restaurants
  • Le Red Dragon Bar n’ouvre qu’à 22h, dommage
  • L’entrée et le parking indignes d’un quatre étoiles
  • La bagagerie self service indigne d’un quatre étoiles
  • Les chambres ne sont pas bien adaptées pour quatre adultes
  • Le sauna désormais réservé aux clients du Mandala Spa
  • Pas de hammam ni de jacuzzi

Note globale : 16,5/20

IMG_5454

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s