Hôtel Nendaz 4 Vallées & Spa

Visité en : août 2017
Tarifs : à partir de 190 € la chambre double
Site officiel : https://www.hotelnendaz4vallees.ch

Encore une fois, je laisse la plume à l’ami Bounet’s qui a pu découvrir cette superbe destination de montagnes. Une critique qui tombe à pic en ce début d’hiver!

Bienvenue dans les Alpes suisses ! Nendaz est une station des Alpes valaisannes familiale, riche en activités pour tous les âges, toute l’année. Reliée au domaine skiable des 4 Vallées en hiver et un vrai havre de verdure et de tranquillité où se ressourcer en été.

Situé au cœur de la station, le Nendaz 4 Vallées & Spa est un majestueux hôtel 4 étoiles « luxe » dont la devanture vend du rêve tant on se croirait devant un petit village composé d’autant de chalets intimistes. En effet, l’architecture du bâtiment principal est élégante et bien pensée pour le client qui voit cela de face et pour la première fois, un peu comme un trompe l’œil en 3 dimensions. Hélas, nous le verrons plus tard, ce parti-pris architectural comporte également son revers de médaille.

Le premier contact avec cet hôtel est enchanteur : grands espaces intérieurs, lobby classe et cosy, matériaux luxueux, on se sent dans un chalet dont le propriétaire aurait délégué la décoration à un architecte d’intérieur, alliant les matériaux nobles et traditionnels à un goût certain de l’esthétisme.

lobby nendaz

Le piano bar, la cave à cigare avec fumoir, le petit salon avec cheminée, ici le raffinement se décline partout pour qu’esthètes et épicuriens ne soient en aucun cas désorientés. Les familles ne sont pas oubliées, avec une « kids room » bien aménagée pour nos chères têtes blondes.

L’équipe de l’accueil est à la hauteur. Après nous avoir offert un cocktail de bienvenue, on nous amène à notre chambre, laquelle est décorée dans un goût tout aussi certain : boiseries, cuir, marbre…et un certain nombre de bonnes idées qui font la différence avec la concurrence : vasques design et douche « tropicale », produits L’Occitane offerts, photos des Alpes rétroéclairée au-dessus de la tête de lit qui fait tout son effet et surtout l’écran de télé – miroir sans tain.

Bon on avoue, ce dernier est d’avantage un gadget, tant il est difficile de percevoir l’image en mode TV, tant le côté miroir reste présent avec tous les reflets qui vont avec. Une demi-déception au final.

Difficile de profiter de son film quand on se voit dans le reflet…

 La literie de notre chambre, douce et soyeuse au premier abord, s’avèrera après une nuit assez inconfortable, la faute à un matelas trop dur et des coussins trop mous.

La vue de la chambre qui nous est attribuée est sympathique, sur les Alpes. L’hôtel nous dit qu’il s’agit même d’une vue sur les Dents-du-midi, ce qui est un argument marketing. Si on voit bien les dents, elles sont quand même derrière la vue du parking, de l’esplanade et des chalets d’en face. Bref, il faut presque d’avantage les imaginer que les voir…

2

La vue depuis notre chambre

C’est là que l’on comment à se rendre compte de la face obscure de cet hôtel, au fur et à mesure que nous en arpentons les couloirs et profitons de ses services.

Tout d’abord, un criant problème de conception crée une situation complètement ubuesque : certaines chambres, que nous n’avons pas pu visiter, n’ont pas de vue. Ou plutôt si, elles ont une vue, mais…sur un mur en béton brut ! En effet, l’enfilade de plusieurs bâtiments composant l’hôtel, donnant cet aspect « petit village », en est la cause. Les chambres 1er prix se situant à l’arrière de chaque bâtisse ont forcément vue sur la façade de celle qui est juste derrière et donc, sur son mur de fondation.

Qu’un architecte ait pu valider un tel concept nous laisse au final songeur, surtout pour un établissement qui se veut « luxe ». Quel argument marketing mettre en avant pour la chambre « avec vue sur mur en béton » alors que nous sommes à la montagne, dans une station qui vend du rêve !?

Ensuite, nous nous rendons progressivement compte d’autres points tout aussi problématiques dans la conception même de l’endroit. Le parking extérieur, dont l’accès passe sur une esplanade normalement réservée aux piétons qui donne directement sur l’entrée de l’hôtel ; des interrupteurs techniques, dont nous ignorons l’utilité (on a pas osé les toucher de peur de bloquer tout le système électrique de l’hôtel) disposé en plein milieu du lobby, détruisant là toute l’unité de la décoration ; les couloirs de l’hôtel, à peine mieux décorés qu’un pauvre hôtel Formule 1, murs blancs, moquette horrible et un brin fatiguée ; des petits salons privatifs sans aucune décoration qui donne envie de s’y poser ; pas de service en chambre du soir, alors que nous sommes dans un 4 étoiles « luxe », c’est un manque criant.

Si je règle sur « auf », que se passera t’il ? Les ascenseurs s’arrêtent ? La lumière de tout l’hôtel s’éteint ? Mystère… 

Bienvenue au Formule 1 Nendaz… Quel designer a validé cela ? 

Passons à la restauration, qui là aussi nous a laissé sur notre faim (ah ah le bon jeu de mots 😉 ). Les mets proposés au restaurant étaient moyennement qualitatifs et le service d’une lenteur incroyable. Une réelle déception. Quant au petit déjeuner, il était à l’image de l’hôtel : bien dans l’ensemble, mais avec des erreurs « de conception » de ci de là. En effet, si les pancakes et les crêpes sont faits maison, les confitures sont industrielles. L’hôtel a investi dans une machine à presser les oranges, mais elle est impossible à utiliser sans faire déborder complètement son verre. Quel dommage !

IMG_2781

Une lueur d’espoir dans tout ça ? Heureusement oui, avec le SPA qui s’avère être la véritable bonne surprise de l’ensemble. Un SPA agréable, ludique, bien conçu, bref qui répond enfin à nos attentes en termes d’expérience « luxe ».

3

Sur 2 étages, comportant des idées visuelles très montagnardes, un faux bisse (sorte de canal en bois des montagnes valaisannes), un bassin spécialement adapté aux enfants, des saunas à thèmes, une piscine avec nage à contre-courant, et une piscine thermale extérieure avec une vue réellement magnifique. On y trouve également 2 très bonnes idées : une « ice room », parfaite après un bon sauna à 90°, et un bassin à haute teneur en sel permettant de flotter comme si on était à la mer morte. Un régal de détente dont nous ne nous lasserons pas !

 

En conclusion

Idéal pour un week-end détente en couple ou en famille, cet hôtel se prêtera difficilement à de plus longs séjours à cause des manques décrits dans cette critique. On déplore le fait qu’un si bel endroit puisse faire l’objet de tant de problèmes vu les prix pratiqués, qui s’avèrent décidément trop élevés. On aurait été plus cléments sur la note finale si l’hôtel n’avait pas voulu absolument s’autoproclamer « 4 étoiles luxe ».

On aime…

  • Les intérieurs spacieux
  • La décoration élégante (sauf dans les couloirs).
  • Le SPA
  • Le calme propice à la détente.
  • Les aménagements pour les familles

 

On regrette…

  • Les problèmes de conception
  • La lenteur du service au restaurant
  • La décoration inexistante dans les couloirs
  • La literie peu confortable
  • Le prix

Note finale : 15,5/20

 

IMG_2750

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s