Anantara The Palm – Dubai

Visité en: mars 2017
Tarifs à partir de : 240 €
Bons plans : attendre les soldes, devenir membre du club gratuitement (réduction de 10% supplémentaires), réserver en été (basse saison)
Site officiel : http://dubai-palm.anantara.com/ 

Situé sur Palm Jumeirah, l’île artificielle en forme de palmier, l’hôtel Anantara est un complexe hôtelier atypique pour la région. Son architecture et ses influences thai lui confèrent un style des plus exotiques. Avec ses lagons bleu azur, ses villas sur pilotis et ses nombreux bâtiments de bas étage invitant à l’exploration, pourrait-t-il s’agir d’un des plus bels hôtels de Dubai ?

D9E3574A-AACF-46CA-8294-572129870997

L’hôtel Anantara a, comme ses voisins de la Palm Jumeirah, tous les avantages et inconvénients d’un tel emplacement. Reclu sur le croissant Est de la palme, il est éloigné du centre-ville, et n’est entouré que par des hôtels et pas mal de chantiers. Néanmoins, cette localisation et exclusive, iconique, et lui confère un certain calme. L’hôtel bénéficie en plus de vues magnifiques sur le Burj Al Arab d’un côté, et Palm Jumeirah de l’autre, avec un panorama allant de Dubai Marina et ses gratte ciels au mythique hôtel Atlantis, tout ça les pieds dans l’eau turquoise. Autant dire que ce n’est pas dégueu, mais oubliez les métro, les bus et les grands malls au pied de l’hôtel. Anantara invite avant tout à la relaxation…

IMG_6999

L’Asie nous accueille dès notre arrivée à cet hôtel mêlant l’architecture architecture thai à des influences arabes. Une statue d’éléphant trône au milieu d’une fontaine. Des pousse-pousse (motorisés) sont à disposition pour nous emmener aux quatre coins de l’hôtel.

L’hôtel est flanqué de deux barres d’immeubles « en escalier » qui surplombent un ensemble de villas d’un étage bordés de plusieurs lagons bleus (qui sont en fait des immenses piscines).  En plus des chambres classiques, il y a des villas individuelles d’une ou deux chambres avec piscine privée donnant sur la plage, et pour le top du top, 16 villas individuelles sur pilotis, le long de deux jetées avançant sur la mer. C’est étonnant vu les kilomètres de plages, mais c’est pourtant une première aux Emirats !

residences anantara 2

Cet hôtel est donc un paradis. Il y a même des gens qui vivent ici à l’année, dans les résidences (les deux grands immeuble, où on peut aussi résider en court séjour). J’avoue que j’aurais bien fait sans ces immeubles, qui cassent un peu le côté sobre et élégant du complexe qui est vraiment à taille humaine. Ils ne sont pas moches car restent dans le style, mais ils rappellent le côté urbain qu’on avait totalement quitté en arrivant jusqu’ici. Comme si un resort de bord de plage à Ko Phi Phi donnait brusquement sur un immeuble de Bangkok !

Mais revenons aux débuts de notre expérience. Le lobby est grand, aéré, contemporain mais chaleureux, zen… c’est le mot. Des dizaines de fleurs fraîches embaument l’air, et nous sommes accueillis par d’authentiques thailandaises en tenue traditionnelle, d’une politesse à toute épreuve comme on peut l’imaginer. Parfois, il y a même un fauconnier à disposition, qui pose avec son faucon pour des photos.

L’avantage des 5 étoiles, c’est qu’on attend rarement pour le check in. Le temps d’être installé sur un petit canapé, de nous servir une boisson de bienvenue ou une serviette rafraichissante, et quelqu’un s’occupe déjà de nous. Nous sommes rapidement conduits à nos chambres, et vive le pousse pousse !

Par défaut, toutes les chambres de l’hôtel (hors résidence) donnent sur les lagons. Les chambres au premier étage n’ont qu’une (magnifique) vue, mais celles du rez-de-chaussée ont le luxe d’avoir un accès direct à la piscine… en effet, les généreux balcons sont dotés de marches d’escaliers qui descendent directement dans l’eau. Tout le complexe est très calme, et même si on peut voir quelques serviettes étendues sur les balcons d’en face, on se retrouve le plus souvent seul dans les lagons, une exérience unique, surtout la nuit où on se retrouve sous les étoiles dans une eau magnifiquement éclairée…. (les piscines ne sont alors plus surveillées mais toujours accessibles)

Les chambres se succèdent dans les jardins étendus de l’hôtel, comme autant de petites maisonnettes individuelles. L’horticulture est juste parfaite, on est complètement dépaysé par les petit chemins sinueux, les arbres fleuris, les ponts qui enjambent les lagons, les plages de sable fin artificielles en bordure, et c’est encore plus magique de nuit…

une fois à l’intérieur des chambres, on découvre un espace confortable d’environ 50 m², très joliment décoré. Les lignes sont pures et les tons chaleureux, avec l’utilisation du bois et du parquet massif. Le style est zen et marie parfaitement l’inspiration asiatique avec des touches contemporaines et luxueuses (comme des petits jeux de lumières), comme l’hôtel en général. Le lit king size est immense et extrêmement confortable et la salle de bain est bien spacieuse (quoi qu’un peu trop sombre à mon goût, les lumières tamisées c’est bien mais parfois on a besoin de plus). Un quasi sans faute sauf qu’à y regarder de plus près, on s’aperçoit que le parquet est méchamment rayé (par les roues des valises sans doute). Quant au grand tapis qui encadre le lit, les coins sont pleins de taches noires dues à l’humidité. La proximité immédiate de la piscine avec les chambres explique sûrement cela, car les allers/venues de pieds mouillés ne doivent pas aider, mais il faut avouer que sur le coup, nous sommes un peu déçus. L’hôtel n’a que quelques années à peine, et vu les tarifs pratiqués il devrait être irréprochable. Difficile de dire si notre chambre était un cas isolé ou non…

Si les lagons piscine ne suffisaient pas, l’hôtel dispose aussi de sa piscine centrale familiale située au bord de la plage. Cette grande piscine est beaucoup plus bruyante et animée, car également bordée par Crescendo, le restaurant buffet ouvert au petit déjeuner puis toute la journée. Bien que peu profonde, elle est très sympa avec ses jacuzzis (toujours tièdes dans ces pays chauds), ses transats à bulle incorporés, ses fontaines, ses nombreuses chaises longue, sa pataugeoire pour enfants, son débordement et sa superbe vue…

A quelques mètres de là, une plage privée attend les clients, avec toujours du bon service, comme le maitre-nageur qui vient vous trouver les bonnes places, installer les serviettes, les noix de coco à boire offertes gracieusement etc. C’est aussi sur cette plage qu’on peut prendre un système de navette assez original, une pirogue typique qui rejoint la Dubai Marina (près du Dubai Marina Mall) en une trentaine de minutes. Le voyage coûte environ 15 € l’aller simple, et permet d’apprécier Palm Jumeirah et la Marina d’un tout nouveau point de vue ! On recommande au moins une fois.

Au niveau restauration, l’hôtel propose 6 restaurants et bars. Crescendo est le « all day buffet » qui propose le petit déjeuner servi jusqu’à 11h. Il pourra au choix être inclus dans le package de la chambre, ou proposé séparément pour environ 35 €. Comme souvent dans ce type d’hôtel, le choix est pléthorique et marie agréablement tous les produits occidentaux attendus, avec des spécialités asiatiques comme des noodles ou dim sum. Mention spéciale à la station live d’œufs, qui au-delà de proposer les sempiternelles œufs au plat ou omelettes, fait à la demande les œufs bénédicte au saumon, ou les œufs brouillés au caviar… Un petit groupe de musique joue en live toute la matinée, et le cadre est très aéré et lumineux, tout de marbre clair, avec une jolie terrasse donnant sur la piscine et la mer au loin. Vous ne mourrez pas de faim, c’est le moins que l’on puisse dire !

Pour un choix plus léger et à la carte, l’offre n’est pas énorme, mais le Revo Café, situé dans l’aile de résidence Est, fera très bien l’affaire avec une carte healthy et une jolie vue sur la skyline du Downtown de Dubai.

Mentionnons également le restaurant Mekong, un service à table asiatique original où les clients sont assis dans des pousse pousse traditionnels. Bushman’s, le stekahouse local avec des spécialités australiennes. Beach House, un restaurant casual en bord de mer, qui fait souvent office de lounge en soirée avec un DJ. Ainsi que le Lotus Lounge, le bar principal de l’hôtel, situé au premier étage. La terrasse offre une vue panormique sur la piscine, la mer et les villas de Palm Jumeirah. Au loin, l’Atlantis apparaît fièrement dans l’axe et les vues sur le coucher de soleil sont à tomber. Les cocktails sont aux alentours de 10€.

Pour finir, mentionnons l’Anantara Spa, joliment situé au milieu d’un lagon dans l’aile Ouest du complexe. Je ne peux dissimuler une certaine déception car si il est joli au premier abord (mais pas extraordinaire non plus), j’ai été négativement surpris par l’entretien général. Le hammam ne marchait pas tout comme les jets massants pour les pieds, la salle de repos était assez simpliste (serviettes basiques sur les couchages, pas de musique de fond) et les prestations ou matériaux utilisés étaient globalement de qualité moyenne. J’ai tiqué tout de suite quand j’ai vu des Led un peu criardes éclairer la fontaine dans le lobby. Nous avons vu tellement de spa sublimes dans les hôtels de Dubai que forcément, je suis resté sur ma faim. Nous y avons été une fois, sans jamais avoir l’envie d’y retourner durant le séjour.

En conclusion

Doté d’une architecture remarquable, décoré avec goût et baigné d’une ambiance générale absolument magique, l’Anantara Dubai impressionne au premier abord. Avec ses lagons infinis, ses petites maisonnettes reclues dans la jungle et ses villas sur pillotis, on y resterait bien « pour toujours ». Malheureusement, si le service a été sans faille, des petits écarts au niveau des finitions ont quelque peu entâché ce beau tableau. La chambre bien que magnifique ne nous a pas semblé de première fraicheur ou en tout cas pas assez entretenue. Le Spa n’était pas au niveau. La présence de moustiques dans la chambre et en terrasse de restaurant le soir (il y a même un anti moustique électrique branché dans la chambre) est peut-être une fatalité avec la présence des lagons, mais n’a pas aidé et nous n’avons pas eu ce problème dans d’autres hôtels de Dubai. Dans l’ensemble l’hôtel vaut son prix, mais devrait être irréprochable ce qu’il n’est pas. En bref, on a adoré, mais ça n’a pas été le coup de cœur absolu auquel on s’attendait…

C8T65XuXsAIGQTi

On a aimé…

  • L’architecture et l’ambiance de l’hôtel
  • La décoration de la chambre
  • Les chambres avec accès direct aux lagons-piscines : magique !
  • L’offre et la qualité du petit déjeuner
  • Le taxi-pagode jusqu’à Dubai Marina
  • Le service efficace de A à Z

On a regretté…

  • La présence de moustiques
  • Le parquet rayé, les tapis usés dans la chambre
  • Le Spa décevant pour un 5 étoiles
  • Pas d’options salées en dehors des œufs au Revo Café avant 11h30
  • De nombreux chantiers sont en cours aux abords de l’hôtel (ça ira mieux d’ici 1 an)

Note globale : 17,5/20

Exterior-Aerial-City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s