Le Match : Polynesian Resort Village Vs. Royal Pacific Resort

Orlando, première destination touristique mondiale, réputée pour ses parcs d’attractions… autant dire qu’avec plus de 30 000 chambres d’hôtels réparties sur deux principaux « resorts » (Walt Disney World et Universal Orlando), les familles n’ont que l’embarras du choix… aussi je vous propose là un premier comparatif, il pourra y en avoir d’autres à l’occasion… J Ayant séjourné au Polynesian Resort Village de Walt Disney World et au Royal Pacific Resort d’Universal, je trouvais intéressant de comparer les deux établissements, de par la similitude de leur thème (polynésie, exotisme) et leur positionnement (deluxe resort). Cela pourra vous permettre de mieux choisir lors d’un futur séjour.

Avant de commencer, une petite précision. Il faut savoir qu’Universal ne gère pas directement ses 5 hôtels à Orlando, même si ils supervisent la thématique et l’architecture. Le management est assuré par Loews, une chaîne qui se spécialise dans un petit portfolio d’hôtels souvent de luxe, avec un grand sens du service. Disney conçoit, construit et gère ses hôtels maison. Dans les deux cas, l’expérience visiteur est homogène, les hôtels étant parfaitement intégrés à leur environnement et proposant les services inhérents à des hôtels officiels : transport vers les parcs, accès plus tôt (ou plus tard) à certains parcs, personnages dans les restaurants, boutique officielle etc.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ces points, mais nous voilà déjà partis pour le match Royal Pacific Resort (RPR) Vs Polynesian Resort Village (Polynesian). C’est parti !

Thématisation et ambiance:

Rassurez-vous, chaque hôtel a bien fait les choses. Il n’y a pas grand-chose à redire, l’exotisme est bien présent. Le RPR a un aspect plus compact, avec un seul bâtiment. Mais l’environnement est luxuriant, avec de nombreux palmiers, des cours d’eau et fontaines, et du très beau mobilier inspiré de Bali. Il est assez pratique d’y circuler et de s’y repérer (et on est proche de tout), même si les « longhouses » indépendants à deux niveaux du Polynesian ont un vrai charme, alors que le monobloc du RPR est plus neutre. Le Polynesian propose en plus des plages (condamnées depuis peu par des filets le long du lagon à cause d’une attaque de crocodile) et une marina avec des activités nautiques.

Les deux lobbys sont assez différents (l’un est en intérieur et l’autre en partie extérieur), mais tous deux magnifiques. On y accède pour l’un comme l’autre par un pont qui surplombe une rivière, mais celui-ci est surélevé au Royal Pacific. Il faut noter que le Polynesian a subi une grande réhabilitation il y a deux ans, et le hall d’entrée a été entièrement revu. Plus spacieux et lumineux, il a néanmoins perdu son immense fontaine datant de l’ouverture, au grand dam des fans de la première heure.

Les chambres se valaient plus ou moins en terme de déco il y a quelques années, même si celles du Polynesian sont un peu plus grandes. Mais le RPR a connu un changement radical de style ces derniers mois, en adoptant un design plus contemporain. Les touches exotiques sont dans les motifs, les photos et les papiers peint, mais pour le reste on est désormais dans une déco très tendance qui jure un peu avec les espaces communs de l’hôtel. On aimera ou pas, perso j’ai adoré d’un point de vue confort. Les chambres du Polynesian ont aussi connu des réhabilitations successives, mais demeurent plus authentiques, si moins modernes (par exemple, on adore les nouvelles douches à l’italienne du RPR). Des machines de type Nespresso avec capsules sont proposées au RPR, je ne me souviens pas en avoir vu à WDW. Là où Disney prend l’avantage, c’est en offrant de larges balcons pour chaque chambre, ce qui n’est pas le cas au Royal Pacific où les baies vitrées ne s’ouvrent même pas. Le Polynesian a l’avantage d’être un hôtel des 70’s, quand les chambres étaient énormes et qu’on se prenait moins la tête avec la « sécurité »…

En résumé, il n’y a pas vraiment de perdant dans ce comparatif. Si on prend l’hôtel dans son ensemble, on donnera un très léger + 1 pour le Polynesian pour son architecture typiquement polynesienne et moins blockaus et son layout plus étendu (avec villas sur pilotis depuis peu !). Malheureusement, malgré des points positifs, les grands travaux entrepris par l’hôtel ces dernières années ont à mes yeux desservi l’hôtel dans son ensemble. Par exemple, un grand jardin avec cascades, plantes luxuriantes et promenades a entièrement disparu et laissé place à une pelouse basique afin d’agrandir la piscine et l’espace transats adjacents. C’était une petite touche qui avait un énorme charme…

Backstory:

Si les deux hôtels ont un thème exotique, j’ai néanmoins préféré celui du Royal Pacific, qui inclut une dimension de voyages, à l’âge d’or des clippers, paquebots, et explorateurs des années 30. On y joue à fond le thème de l’aviation et des grands navires, en plus de celui des îles du sud, et ça m’a vraiment plu. Même l’histoire de l’hôtel est racontée dans le carnet d’accueil de la chambre. C’est un peu plus adulte et recherché que le simple thème « polynésien » avec les références à Lilo et Stitch de Disney. Cette backstory s’est néanmoins perdue dans les chambres du RPR avec la nouvelle thématisation. + 1 pour Universal

Localisation:

Le RPR est à 8 min à pied des parcs Universal et Citywalk par un petit chemin verdoyant en bord de canal, assez romantique. On peut aussi prendre une navette fluviale qui passe toutes les 15 min à un petit ponton dans un cadre magnifique (hydravion stationnant juste en face, statues de Bali). Bref, c’est simple et pratique. Le Polynesian est également proche du Magic Kingdom (mais loin des autres parcs, Walt Disney World oblige) par le monorail et par bateau et borde un immense lagon en proposant certaines vues sur le parc et les feux d’artifice. En terme d’emplacement, nous dirons que les deux hôtels sont ex-aequo, même si, petit resort oblige, Universal a l’avantage comme Disneyland en Californie d’être moins fatiguant à parcourir.

Prestations et services:

Universal propose un bonus imbattable pour les clients de ses hôtels Deluxe: un pass Universal Express pour toute la durée du séjour. Pensez à un VIP Fast Pass mais couvrant toutes les attractions et shows (sauf 3). Il est également possible d’accéder au Wizarding World of Harry Potter une heure avant son ouverture au public, tandis que le Polynesian propose les Extra Magic Hours tous les jours à ses clients pour profiter d’un parc Disney avant l’ouverture ou après la fermeture au public.

En terme de prestations, la piscine est plus grande au RPR (mais il n’y en a qu’une contrairement au Polynesian). Il n’y a pas de volcan ni de toboggan comme au Polynesian, mais une aire de jeux aquatique vraiment bien fun, thêmée comme le pont d’un navire marchand. Il y a également deux jacuzzi alors que le Polynesian en propose un depuis les travaux de l’an dernier. Non loin de là, une plage de sable blanc accueille terrain de volley ball et des chaises longues en bord de rivière – la vue est en partie magnifique mais gâchée par le centre de maintenance des navettes fluviales, bien trop visible : un manque de soucis du détail qui serait impensable chez Disney!

Bref, l’espace piscine est réussi et dépaysant dans les deux resorts. Petit bonus romantique pour le Polynesian et sa grande plage et ses sentiers où l’on peut (pouvait ?) se promener au clair de lune. Là où Universal ou plutôt Loews marque un point, c’est dans le service: « Voilà votre serviette, souhaitez-vous que l’on trouve et prépare votre chaise longue? » Je n’ai jamais eu ça au Polynesian. Par contre, celui-ci dispose d’une marina avec location de bateaux électriques, ce qui est un vrai plus et très recommandé ! A noter que depuis peu, l’espace fitness est ouvert à tous au RPR, et propose des douches, un sauna, hammam et jacuzzi intérieur assez raffiné avec sa musique balinaise et ses statuettes (pas de massages). Malgré son standing, le Polynesian n’offre pas de spa, mais les clients peuvent marcher jusqu’à celui du Grand Floridian Resort & Spa situé à 15 min de là. Enfin, bon plan au RPR : les clients des hôtels Universal peuvent accéder aux autres piscines des hôtels, et ce, gratuitement avec leur carte de chambre!

569169ba8f348460bf49a473

Restauration : les deux hôtels proposent une restauration de qualité et diversifiée. Le Kona Café et Ohana sont des valeurs sûres au Polynesian niveau familial, et mention spéciale au Captain Cook’s ouvert 24h/24 et bien sûr le nouveau bar Trader Sam’s Grog Grotto qu’on ne présente plus. Le RPR n’est pas en reste avec un lounge exotique faisant aussi sushi bar et surplombant la piscine, le Jake’s American Bar, et deux restaurants à table dont le fameux Tchoup Chop du chef étoilé Emeril’s. Ici, le décor est contemporain et exotique à la fois, et la cuisine recherchée. Fortement recommandé pour un dîner romantique!

Boutique: c’est le point noir du RPR. Un gamme très réduite de souvenirs des parcs et produits utilitaires, vraiment rien d’intéressant. Disney propose au moins deux grandes boutiques + une galerie d’art dans son hôtel.

En terme de services, les deux hôtels se valent mais ils ont chacun des avantages et des inconvénients, tout dépend ce que vous privilégiez (shopping/activités/fitness et détente etc). Pour le détail, il faut noter que le parking de l’hôtel est payant au RPR (environ 40$ par nuit!) et gratuit pour les clients du Polynesian. Inversement, les animaux domestiques sont admis dans les hôtels Loews (pas chez Disney) et disposent même d’aires de promenades dédiées !

Accueil

Les deux hôtels ont un staff excellent. Le RPR sert des conventions et moins de famille, le service est à ce titre très courtois et professionnel. Les sourires sont de mises, mais c’est disons moins exubérant et chaleureux qu’au Polynesian par exemple. Nous avons entendu des critiques dans les deux établissements concernant la soin apporté au ménage, mais n’avons personnellement pas eu de mauvaise expérience à ce sujet. Ex-aequo

Rapport qualité prix:

A presque deux fois moins cher que le Polynesian (quoi que l’écart se creuse progressivement à cause d’une augmentation de ses tarifs), le RPR est naturellement plus intéressant vu les prestations (pour les non-employés Disney, qui bénéficient de larges promotions au Polynesian comme ailleurs). Bien que Disney pratique régulièrement des promos sur son site officiel, les hôtels Loews sont eux référencés sur les sites de voyage et comparateurs de prix, et peuvent atteindre des prix très abordables! Pour les deux établissements, les détenteurs de Passeports Annuels ont également des tarifs avantageux.

+1 pour le Royal Pacific Resort.

En résumé

Au final, on retiendra de ces deux hôtels l’ambiance très dépaysante qui ravira toute la famille. Exotisme, romantisme et luxe garanti avec une touche beaucoup plus familiale chez Disney qu’à Universal (à titre d’exemple, alors que Disney propose des projections de film sur la plage avec un catalogue très tourné vers l’animation, Universal fait la même chose en proposant des blockbusters multi studio plus adultes). La taille de l’hôtel n’est pas non plus la même tout comme la clientèle et à ce titre, le RPR est résolument plus calme, même si les conventions ont tendance à squatter le lounge principal en soirée. Reste le prix, où il n’y a pas photo, Universal est plus intéressant au vu des prestations (hors promotions spéciales). Si le budget est un souci, je conseillerais donc personnellement de loger dans un hôtel moins cher à WDW, et de se faire plaisir à Universal si vous y faites un détour de quelques jours. Si vous êtes no-limit, alors pas de problème ces deux hôtels sauront vous combler.

Gagnant du match (parce qu’il faut bien choisir) :

Si le prix n’est pas un problème : Polynesian Village Resort (d’une courte tête)
Au vu des tarifs : Royal Pacific Resort

Et vous avez eu l’occasion d’expérimenter l’un ou l’autre de ces établissements? Qu’en avez-vous pensé?

polynesian-resort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s