Sofitel Los Angeles – Beverly Hills

Visité en: octobre 2015
Tarif : à partir de 280 € la nuit
Bons Plans : surveillez les promos flash réguières sur des sites de booking
Site officiel : http://www.sofitel-los-angeles.com/en 

Nous avons longtemps hésité avant de nous décider pour le Sofitel Los Angeles, principalement car nous souhaitions avant tout loger non loin d’Hollywood Boulevard pendant notre voyage de noces. Mais une offre spéciale nous a convaincu, tout comme la réputation de cette chaîne de luxe. Alors, après 4 nuits sur place, que vaut réellement cet hôtel ?

IMG_4150

Le Sofitel Los Angeles est situé dans la quartier huppé de Beverly Hills. Bon, première déception, ça ne se voit pas au premier coup d’oeil. Les beaux quartiers tels que Rodeo Drive, les parcs minicipaux ou les voisinages pavillonnaires typiques sont à plusieurs minutes en voiture. L’hôtel lui, se situe à un carrefour animé, mais qui ne laisse présager en rien de son voisinage. C’est un Los Angeles typique qui s’offre à nous, loin de certaines images de carte postale. Aucun sentiment d’insécurité, mais très peu de charme, Beverly Blvd est une banale artère commerçante vieillotte qui sert d’axe majeur à nombre de véhicules incessants, avec en toile de fond les collines d’Hollywood à plusieurs kilomètres. Comme la ville ne se parcourt pas vraiment à pied, il n’y a rien à voir à proximité immédiate. Point positif (pour certains), un grand centre commercial, le Beverly Center se trouve juste en face du Sofitel. Pour le reste, la voiture est indispensable même pour quelques minutes (The Grove / Farmers Market est à proximité, un excellent point).

C’est ça Beverly Hills?

L’hôtel se dresse à un carrefour animé donc, de façon assez imposante et chic. Il détonne presque dans le paysage! Un service de voiturier vous attend à l’entrée si vous arrivez en voiture de location. Il est efficace, même si on peut se crisper en voyant les prix (40$ par nuit, et il n’y a pas de self parking alternatif). Bon moi je ne suis jamais fan des services voiturier, on a toujours l’impression que les chauffeurs attendent un pourboire, dès qu’ils vous ouvrent une porte ou vous tendent une clef… je préfère quand les tarifs des chambres incluent tous les services, ou que les pourboires sont inclus dans les prix, comme à Dubaï par exemple! Une fois à l’intérieur, on est bien dans un Sofitel : le décor est chic et sobre, moderne, et le service attentif qu’il s’agisse de la réception ou du concierge. Par contre, ne vous attendez pas à croiser des français dans cette chaîne d’hôtel tricolore : à part un « bonjour », le personnel ne parle pas la langue (pour ce que j’en ai vu, même si j’ai lu le contraire sur le web). Mais après, je ne suis pas venu à L.A. pour rencontrer des compatriotes, alors ce n’est pas bien grave ! Petite touche appréciée : j’ai adoré les mini viennoiseries françaises en libre service le matin dans le lobby 🙂

Nous avons eu la chance d’être upgradé dans une chambre « King Luxe Hollywood Hills « , et étions donc très impatients de la découvrir au vu des photos. Tout d’abord je dois dire que dès l’arrivée dans les étages nous avons été séduits. Les couloirs sont très calmes, lumineux, chaleureux. Les espaces communs sont propres sans exception., avec des touches de fleurs, des senteurs ou de la musique d’ambiance.

Pour la chambre nous avons eu un vrai coup de coeur. Une forme atypique, un hall d’entrée spacieux, un lit King Size juste hallucinant de confort (si vous aimez le moelleux !), une vue panoramique sur la ville et les collines… et la salle de bains ! Pas de baignoire mais une cabine de douche version XXL avec banc pour s’asseoir, et toujours beaucoup d’espace. La touche moderne : la douche donne directement sur la chambre avec une grande baie vitrée, qui peut devenir opaque à la simple pression d’un bouton pour ceux qui ne donnent pas dans l’exhibitionnisme… je n’ai toujours pas compris comment ça fonctionnait, mais j’ai adoré. Le luxe à la française s’est poursuivi dans les produits de bain (Lanvin), la petite musique d’opéra à notre arrivée dans la chambre, le champagne et les chocolats offerts pour notre voyage de noces, le service du soir avec lit préparé et bouteilles d’eau Evian…. nous avons aussi apprécié la traduction française dans les prospectus, signalétiques ou magazines proposés dans l’hôtel.

Bref on serait bien restés dans la chambre toute la journée, mais en général, la seconde chose que j’aime découvrir dans les hôtels où je vais, c’est l’espace piscine. Bon, je dois admettre, celui du Sofitel est vraiment décevant. Vu les photos vues sur le web, je ne m’attendais pas à quelque chose d’immense, mais on dirait vraiment une annexe à ciel ouvert rajoutée au bâtiment après-coup. Il n’y a clairement pas l’espace disponible pour en faire un lieu de détente, de relaxation digne d’un hôtel de ce standing. Pas vraiment de végétation, une vue sur l’hôpital Cedar Senai… A vrai dire, la zone est tellement petite que le deck de chaises longues est sur deux niveaux ! J’ai eu du mal à comprendre l’accès, et j’ai même failli me retrouver dans un parking public situé juste en dessous. En robe de chambre, ça ne le fait pas trop. Bon, je ne dois pas être le seul à penser ça, car à 16h il n’y avait ni clients, ni barman, ni même personne pour nous accueillir (serviettes en libre service)…. Heureusement, l’espace de relaxation SoSpa rattrape un peu le coup. Bien qu’assez éloigné de la piscine, il dispose d’un bon accueil, d’une salle de repos très cozy, d’un hammam et d’espace de douches très modernes et classe (avec du parfum d’ambiance mêlée à la vapeur, très bonne idée!). Bien sûr il propose des massages, mais on peut néanmoins regretter le manque de sauna et de jacuzzi. Bref un joli Spa, mais assez basic. A noter que l’hôtel a aussi sa salle de fitness.

IMG_2360

Nous n’avons testé aucun des restaurants, ni le bar. Nous avons remarqué qu’ils attiraient une certaine clientèle aisée en soirée, avec un petit défilé de belles voitures au niveau du voiturier 🙂

Conclusion

En résumé, le Sofitel Los Angeles est une adresse sans (mauvaise) surprise, et un bon rapport qualité prix pour cette gamme d’hôtels de luxe. Entre Santa Monica, Beverly Hills et West Hollwyood, la localisation est idéale sur le papier mais la voiture reste indispensable pour voir des choses intéressantes, et le trafic autour de l’hôtel peut être chargé aux heures de pointe. Je n’y passerais pas toute la journée (la faute à des espaces loisirs trop limités) mais j’y passerais volontiers toutes mes nuits et de longues grasses matinée : nous avons eu un vrai coup de coeur pour la chambre, avec le plaisir d’amirer les collines d’Hollywood au lever ou au coucher du soleil ! L’hôtel dans son ensemble était très agréable, nous avons eu un vrai plaisir à le retrouver chaque soir après de longues expéditions. C’était notre première expérience d’un Sofitel, et cela nous donne envie de tester d’autres adresses !

On a aimé…

  • La décoration chic contemporaine de l’hôtel
  • La chambre (taille, lit, salle de bain, vue, déco, propreté)
  • Le service discret et efficace
  • Le centre commercial juste en face
  • Le rapport qualité prix

On regrette

  • La taille de la piscine
  • Le Spa un peu limité
  • Le bruit (fenêtres ouvertes)
  • L’environnement immédiat pas vraiment à l’image qu’on se fait de Beverly Hills
  • Le tarif du parking

 

Note : 16/20

SAMSUNG CSC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s