La Citadelle – Puy du Fou

Visité en : août 2017
Tarifs : à partir de 240€ le forfait 1n/2j pour deux adultes (avec tickets d’entrée au parc)
Bons Plans : réservez en semaine plutôt que le week-end : profitez de -30% sur vos réservations en période Séjour+ !
Site officiel : http://www.puydufou.com/fr/la-citadelle

Depuis quelques années, le Puy du Fou a développé sa Cité Nocturne, un pôle hôtelier thématique situé derrière le Grand Parc et bénéficiant de son entrée dédiée. La Citadelle est le plus récent, ayant ouvert en avril 2017 ! Cet établissement de 74 chambres pour 448 lits vous permet de passer la nuit dans une forteresse médiévale, « sous la protection des chevaliers du Puy du Fou » (dixit la brochure). Et autant dire que pour le dépaysement, on a été servis !

IMG_0900

Ce qui marque en premier lieu en arrivant à la Cité Nocturne… c’est qu’on ne la remarque pas. A part une légère signalétique et un cabanon pour l’accueil (et la vérification des réservations), vous êtes au milieu de nulle part. Alors que vous empruntez une petite route sinueuse pour rejoindre votre hôtel (il y en a six en tout), vous apercevez prairies, valons, champs et moulins à perte de vue. Si comme nous vous arrivez de la ville, le dépaysement est garanti et le calme, absolu. Les parkings des hôtels sont à ciel ouvert et en libre accès et très honnêtement, on ne croisera pas grand monde durant le séjour (sauf à l’ouverture du parc quand tous les clients des hôtels se présentent à l’entrée dédiée).

La Citadelle est le premier hôtel que vous rencontrez sur la route (car le dernier construit, donc le plus éloigné du parc, à environ 10 min à pied). Son architecture mi château fort (au niveau du portail d’entrée), mi village médiéval amuse et impressionne. Les matériaux et les finitions sont de qualité et on ne tombe jamais dans le kitsch. Tout de suite, on se sent ailleurs. Les abords de l’hôtel sont soignés bien que les arbres et arbustes sont fraîchement plantés. On distingue des douves asséchées, qui se remplissent sans doute en cas de fortes pluies.

IMG_0843

Si l’extérieur de l’hôtel annonce la couleur, c’est en pénétrant dans la cour que l’on découvre réellement tout le charme et la qualité de la réalisation. Rappelons que l’établissement a été construit en un an à peine ! Pour ceux qui connaissent, on a l’impression de se retrouver dans les petits villages du sud de la France à l’époque médiévale. Rien ne manque : le linge au balcon, les charettes abandonnées, le lavoir, la taverne du village… le tout est construit à l’ancienne (pierres, poutres apparentes, toits irréguliers) et ne respire jamais le carton-pâte. L’hôtel n’est pas grand, mais c’est un plaisir à explorer. Allez à l’arrière du restaurant, et vous tomberez sur une cour intérieur avec le potager. Des ustensiles, outils et autres accessoires authentiques sont accrochés au mur. Il n’est pas rare de voir passer des employés, eux aussi en tenue d’époque. Et dans certains lieux, la douce mélopée d’un ménestrel ambulant se fait entendre. L’illusion est quasi parfaite !

Tout de suite à droite en entrant dans la cour principale, se trouve la réception. Ici encore tout est parfaitement thématisé en bois massif. Notons le détail des costumes poussé à l’extrême… Les chambres ne sont malheureusement disponibles qu’à partir de 16h, ce qui est tardif. En plus, vu que tout le monde se pointe à cette heure pour avoir ses clefs, la réception peut vite saturer car elle n’est pas grande. C’est un peu dommage, même si heureusement une bagagerie est à disposition pour laisser ses affaires en attendant. Curieusement, les visiteurs ont accès à la bagagerie eux-même pour assister les employés de l’hôtel. Le service est donc bienveillant, mais pas hyper professionnel. On sent que l’hôtel doit encore se roder à ce niveau, ou alors les employés débutent dans l’hôtellerie. Jamais désagréables, les employés ont parfois eu un ton quelque peu familier, qui dénote facilement avec l’ambiance générale. Rien de bien méchant car l’hôtel est à taille humaine et cible avant tout les familles.

Une fois les clés en main (à 16h), nous partons prendre possession de nos chambres valises à la main (pas de service de livraison en chambre). L’hôtel dispose de deux étages, avec des escaliers et ascenseurs complètement thématisés en bois. Génial ! Il y a trois ailes principales mais toutes sont assez faciles d’accès depuis la place centrale. Les couloirs sont à l’ancienne, j’avais l’impression de marcher dans les vieux couloirs de chez ma tante qui habite Sarlat. Lumière tamisée, petites fenêtres donnant sur la campagne, murs sombres à motifs, portes en bois massif, et plein de petits passages avec des grosses tables et buffets décoratifs, posés là juste pour le réalisme. Non mais franchement, c’est trop génial…

Un excellent point, toutes les chambres donnent sur l’intérieur du château et du village. La nôtre surplombait l’entrée du bar La Tonnellerie Saint-Vincent (aucun problème d’insonorisation) et donnait sur une petite ruelle typique, qui fait penser à la Belle et la Bête. De jour comme de nuit, c’est un dépaysement de tous les instants que de se pencher au dehors par la fenêtre et admirer le cadre ambiant avec le seul son des oiseaux.

Parlons un peu des chambres, décorées de façon convaincantes mais pourvues du confort moderne. Tv à écran plat joliment camouflée, climatisation, WiFi gratuit, douche à l’italienne de grande taille (pas de baignoire), toilettes à l’ancienne (rebord en bois, un peu large à mon goût) : le sens du détail est partout !

Trois types de chambres sont disponibles : standard pouvant accueillir deux adultes et un enfant (ou petit adulte) sur un lit-banquette contre le mur, chambre confort avec un peu plus de place et des services additionnels comme la machine à café… et chambre quintuple incluant deux lits superposés supplémentaires. Il est pourtant dommage de ne pas avoir de chambre avec simplement deux lits doubles pour deux couples d’adultes. Les lits superposés sont néanmoins amusants et chaque couchette dispose de son propre éclairage, en plus d’une table de chevet avec prise électrique. Pour autant, l’espace disponible n’est pas immense. Heureusement des grands placards peuvent accueillir des valises, mais la circulation peut s’avérer un peu juste si 4 adultes partagent la chambre.

En termes de services, La Citadelle propose le minimum avec un très bon restaurant buffet, l’Ecuyer Tranchant, ainsi que son bar attenant ouvert de 16h à 1h. On y sert aussi le petit déjeuner buffet et là encore, la thématisation est parfaite, depuis les costumes des employés jusqu’aux décors et nombreux accessoires.  Le petit déjeuner inclus dans le prix de le chambre est de grande qualité, avec plusieurs types de pains artisanaux, des fruits, deux types de jambons et des fromages raffinés (tels que fourme d’ambert ou beaufort), jus de pomme et d’orange, boissons chaudes, yahourts, viennoiseries de qualité…

Pour accéder tranquillement à l’ouverture du parc à 10h, je recommande le créneau de 8h30 pour profiter tranquillement du petit déjeuner. Il faudra ensuite 10 bonnes minutes pour rejoindre le parc en passant devant les autres hôtels par un petit chemin arboré très mignon, puis aux détecteurs à métaux qui créent un petit embouteillage à l’entrée du parc. Aucune navette ou tram n’est disponible depuis l’hôtel et il faudra user de vos jambes.

En conclusion

La Citadelle est à l’image du Puy du Fou : créatif, à taille humaine, et d’excellente qualité. Il y subsiste un sens de l’accueil familial, pas toujours carré mais non formaté, laissant la part belle à la spontanéité et aux échanges. En plus d’être hyper dépaysant, l’hôtel  est entretenu de façon remarquable (il est neuf, ça doit aider). Chaque hôtel du Puy du Fou a son charme et ses spécificités propres, mais nous ne pouvons que grandement recommander La Citadelle : un coup de coeur !

On a aimé…

  • La thématisation
  • Seulement 74 chambres : un vrai boutique hôtel…
  • Le sens du détail, des extérieurs aux chambres en passant par les couloirs
  • Le calme ambiant, très reposant
  • L’accueil est bienveillant…
  • Le petit déjeuner buffet qualitatif

On regrette…

  • C’est le plus éloigné des parcs
  • Pas de tram pour rejoindre le parc
  • Pas de chambres avec 2 lits doubles
  • Chambres un peu petites pour 4 adultes
  • Service pas hyper professionnel
  • Check in pas avant 16h
  • La cuvette des WC en bois est un peu large pour s’asseoir confortablement :p
  • Pas de services exclusifs (heures d’accès privilégiés, pass émotion inclus, livraison en chambre…)
  • Pas de réservation en nuitée seule
  • Le prix de la nuitée un chouïa élevé pour la gamme (pas de piscine…)


Note globale : 17,5/20

img_0910

2 réflexions sur “La Citadelle – Puy du Fou

  1. 13 personnes, 3 chambres.
    Hôtel magnifique super décor bon confort ! Malheureusement 2 objets oublier dans deux chambres le même jour nous y retournons et bizarrement rien !
    De plus la porte du petit déjeuner juste à coter de nous bruyante insupportable impossible de bien dormir !
    Après avoir informer le service commercial aucun geste et même notre parole en doute … pas agréable pour un séjour attendu depuis 1 an … a ce prix en plus .
    Je ne conseille pas l’hôtel car le but est de dormir et être en confiance et aucun points atteint .

    J'aime

  2. bon hotel confortable propre calme dommage un peu loin pour aller au parc et revenir surout le soir apres spectacle et une journee bien remplie mériterait navettes dedier a l hotel car aller et retout tres fatiguant a un certain age sinon tout est formidable merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s